Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 19:42

 

 

Quiconque, pilote de plaine , a  l'occasion de « frôler le caillou » avec un pilote expérimenté, en garde un grand souvenir et que dire si ce vol passe par un atterrissage sur une altisurface, ou mieux, un glacier.

 

Les pilotes de montagne, plus de 600 membres, se regroupent dans  l' AFPM, l'Association Française des Pilotes de Montagne, qu'ils soient des Alpes ou des Pyrénées, mais pas seulement, car souvent ces pilotes viennent de toutes les régions pour pratiquer pendant les vacances.

 

Dans chaque région, un aéroclub organise un rassemblement tous les ans, rassemblement sur roues, et  pour ceux qui sont équipés de skis, c'est à Super Dévoluy que tous se retrouvent, y compris nos amis étrangers: Suisses et Italiens en majorité,é mais aussi Autrichiens ou Allemands. C'est une rencontre AFPM et EMP, «l' European Moutain Pilots » créée par l'AFPM. 

 

 

 

18 rassemblements au calendrier 2009 !

 

Des dizaines d'équipages autour d'un piquenique, ou, comme à Super Dévoluy, au restaurant d'altitude, invités chaque année par la section Alpes du Sud de l'AFPM,  mais aussi par la municipalité, admirative du dynamisme et du bon esprit de notre association, et par Michel, le sympathique patron du resto qui nous offre un apéro « sans alcool ».

Nombreux sont ceux qui n'ayant pas d'avion équipé de skis, viennent en voiture et prennent les télésièges pour ne pas rater ce rassemblement exceptionnel.

 

 

Un autre rassemblement devient aussi incontournable, celui de La Tovière, à 7 350 pieds. Cette année le rassemblement à compté près de 60 machines dont une bonne quantité d'Ulm 3 axes et de nombreux pendulaires, sans oublier un autogire et un hélicoptère. Toute une organisation sans faille pour les accueillir sur une plateforme étroite.

 

 

Tous réunis autour d'un repas, tartiflettes et divers, apporté en 4x4 par les responsables du club de Val-d'Isère, le maitre mot est « convivialité ».

Cette année, même les randonneurs y étaient conviés, la municipalité ayant fait un large écho à cette manifestation.

 

















Assis dans l'herbe, nous avons pu leur expliquer notre technique et parler aussi de l'historique de l'atterrissage en montagne en évoquant Geiger et Giraud, ces deux pionniers qui souvent avec des risques incroyables en ont fixé les bases et aussi ... enfoncés les portes de l'administration pour que l'on puisse se poser ailleurs que sur une surface horizontale  !

 

video:  décollage d'un Jodel Mousquetaire de La Tovière.

 

En Suisse, le rassemblement de Verbier, et en Italie, celui de Chamois connait aussi un franc succès

 

Tous ces rassemblements sont très festifs. Ils sont l'occasion de tous nous retrouver pour une journée très amicale, et souvent de prévoir entre nous d'autres rencontres.

 

Du fait du développement rapide de l'Ulm,  de plus en plus de pratiquants souhaitent eux aussi venir à cette activité, mais cela ne se fait pas sans risques.


Pour voler en montagne,

il n’est pas besoin d’être montagnard, 

                                    mais, en acquérir l’esprit est nécessaire.


                                            Tout comme on ne s’improvise pas marin,

                                 on n’aborde pas les massifs montagneux 

                                 des Alpes ou des Pyrénées avec l’esprit citadin.

 

Malheureusement, malgré la  bonne formation initiale des pilotes, les accidents d'avion en montagne ne sont pas rares et quelquefois dramatiques.

 

                  Nos illustres prédécesseurs nous ont ouvert la voie,

                            techniquement, administrativement, 

                       mais la technicité du vol et les risques encourus

                                      sont toujours bien réels.

 

En 2003, forts de ce constat, les présidents de l'AFPM et de la FFPLUM, Noël Genet et Dominique Méreuze, ont décidé de créer une structure adaptée à une formation montagne ulm « volontaire ». 

  Dominique Méreuze   FFPLUM

                                                            et Noël Genet   AFPM 


Deux pilotes, l'un ulmiste FFPLUM mais aussi pilote avion, Louis Collardeau et moi-même,pilote avion AFPM, membre du bureau de l'association, et ulmiste, ont été désignés pour consulter les pratiquants professionnels, établir et proposer un « label montagne » basé sur le volontariat, label en vigueur aujourd'hui malgré les réticences initiales de certains pilotes et instructeurs professionnels Ulm qui voyaient là, la mise en place d'une DNC contraignante. 

`

`Bien au contraire, cela a démontré que les ulmistes ont bien un esprit « responsable » et savent se prendre en main pour leur sécurité.

Le label s'obtient par un instructeur ayant été lui-même formé et labélisé au cours d'un stage spécifique théorique et pratique.

Un ouvrage « Vol Montagne » est proposé pour accompagner cette formation.

    ( à voir ici)

 

Aujourd'hui, il est parfaitement possible de trouver un instructeur ULM « label montagne » qui saura donner une formation suffisante pour appréhender le vol avec sécurité.

 

Cela dit, les plus expérimentés vous le dirons, en montagne plus qu'ailleurs, on en apprend à chaque vol.

 

article rédigé pour le bulletin FFPLUM



Partager cet article

Repost 0
Published by manival - dans VOL EN MONTAGNE
commenter cet article

commentaires

Nicolas 23/01/2010 07:26


 

Bonjour,


Je viens de découvrir votre blog il y a dessus des choses agréable à regarder.


A l'occasion venez voir ce blog, www.nicolaslizier.com je suis graphiste.


Je vous souhaite une bonne continuation sur votre site qui mérite d'être vu.


A bientôt


Nicolas graphiste à Montréal



manival 10/07/2010 12:31



Bonjour,


merci pour l'appréciation sur mon blog.  Je suis allé voir ce que vous faites, j'ai trouvé les graphisme de tennis superbes.
Je vais envoyer le lien à ma fille et mon gendre. Lui travaille comme créatif chez Mother à Londres et elle comme photographe.


Bien cordiallement 


jean pierre ebrard