Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2007 4 18 /01 /janvier /2007 13:10

instructeur à Dax

Les Pyrénées proches me donnent aussi l’occasion de voler en montagne, mais les altisurfaces sont beaucoup moins nombreuses que dans les Alpes. À peine quelques-unes. J’obtiens les renseignements sur l’une d’elles. Je prévois d’y aller avec 2 élèves en Jodel triplace. Reconnaissance : le terrain semble assez long et pentu. Je fais un atterrissage correct.

Première faute : pour pouvoir me poser sur une altisurface non reconnue au préalable, j’aurai dû venir seul . Deuxième faute, j’aurai aussi dû mieux tenir compte des performances de ma machine, le moteur est puissant, mais l’hélice est une hélice grand pas de voyage (l’équivalent de la 4eme sur une voiture) et ne permet pas des décollages très courts. Au mieux, je n’aurai dû venir qu’avec un seul passager.

Heureusement, j’ai quelques bons principes en tête et je m’avise de faire un décollage seul à bord pour tester le terrain. Bien m’en a pris, je n’arrache l’avion du sol qu’en fin de piste et de plus, une colline proche impose un virage à gauche dès le décollage, ce qui n’est pas très bon quand on est en limite de portance.

Je me pose et examine avec mes élèves le dôme sur lequel nous sommes. Dans le prolongement de la piste, le terrain descend d’abord doucement sur quelques mètres puis assez fortement et très fortement ensuite, une pente à près de 45°.

Nous dégageons quelques pierres dans le nouvel axe de décollage. Le terrain est régulier, pas de trou apparent. Je m’installe de nouveau seul à bord pour une nouvelle tentative. Pleine puissance sur les freins, une bonne respiration et " go " pour le décollage. Avec une telle pente, je suis en l’air en quelques dizaines de mètres seulement, piqué pour continuer à accélérer, la vitesse monte très vite. C’est bon !

Nouvel atterrissage. je décide de ne prendre qu’un seul de mes élèves et de le déposer sur un terrain proche dans la vallée. Je reviens prendre l’autre ensuite et nous repartons tous ensemble pour Dax. Tous deux sont très impressionnés pendant le décollage et s’accrochent au tableau de bord. Pour une première expérience montagne, c’est une expérience… !

Partager cet article

Repost 0
Published by jean pierre Ebrard - dans MES VOLS - DEBUT DE CARRIERE
commenter cet article

commentaires