Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2007 4 08 /02 /février /2007 11:24

Un livre sur mes vols, parce qu’au-delà d’une expérience personnelle, je dirai même une aventure, c’est aussi une histoire familiale.


Mon épouse d’abord comme    " Femme de pilote jamais là"   au cours des périodes " aéroclub et avions d'affaires en transport public",  puis,  commercial de la société, disponible elle aussi 24h/24.
Mère d’une apprentie pilote puis stagiaire elle-même, elle est devenue pilote d’avion d’affaires. Copilote sur biturbine puis sur jets d’affaires.

 

Ma fille elle, a fait avec moi son apprentissage de pilote privé et l’entrainement aux brevets professionnels tout en remplissant les fonctions de copilote à mes côtés.

Sept années de pilotage avant qu’elle ne prenne, fin 93, ses fonctions de commandant de bord dans une entreprise privée avec François, compagnon et copilote qui deviendra son mari en 1995 ( et son " ex " en 2006).

 

À compter de ce moment, le poste copilote qui était partagé par la mère et la fille, et, occasionnellement par le futur gendre, sera occupé à temps plein par mon épouse.

Nous partagerons aussi les vols et atterrissages en montagne en ULM.

 

Quant à ma fille cadette, saturée par les discussions aéronautiques familiales, elle qui ne volait que très occasionnellement avec moi,   elle a partagé l’expérience assez rare, de se crasher en ULM dans un champ de maïs pour une perte de puissance juste après le décollage.

 

Il fallait bien que toutes ces expériences puissent être relatées pour rester dans la " mémoire aéronautique familiale" et que les petits enfants sachent ce qu’ont vécu parents et grands-parents ensemble.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean pierre Ebrard - dans FAMILLE
commenter cet article

commentaires

placa gheysen nathalie 03/02/2013 21:50


bonsoir... j'ai lu avec envie votre histoire... je suis moi meme pilote privé et brevetée ulm... mon pére fut pilote militaire et ensuite civil... j'envie avec beaucoup de tendresse le parcours
aeronautique de votre epouse et de votre fille... c'était mon rêve... et j'ai eu l'impression de le vivre le temps de la lecture et de la pause photos...


merci pour cette ballade... aujourd'hui j'ai troqué l'avion pour la moto... un divorce et le manque d'argent m'ont conduit à renoncer à voler... que nenni... il me reste les images et le bonheur
de voir des femmes qui aujourd'hui ont percé le tabou des cockpits et prouvé qu'elles étaient capables autant que les hommes...


merci ..et beaux vols en famille


 

manival 04/02/2013 13:58



Bonjour Nathalie
Oui les femmes sont autant capables de faire voler un avion, petit ou gros.
Le jugement que je peux faire est qu'elles sont plus réfléchies dans leurs actions et que l'on retrouvera moins les réactions à la cowboy qu'ont les hommes dans des situations d'urgence.
Nous avons eu l'opportunité de vivre cette aventure aéronautique en famille, des circonstances exceptionnelles, la baraka comme j'aime à le dire.
J'espère que vous reprendrez les commandes d'un avion ou d'un Ulm prochainement.On revient toujours a ses premières amours, ne dit-on pas ?
Vous allez surement voler de nouveau un jour prochain.
Désolé pour votre divorce, ma fille elle aussi a divorcé, elle a épousé un autre pilote, pilote de chasse celui-là... un killer de belle-mère ! (un de ses copilotes à Cityjet)  
:-(  Il l'a malheureusement écarté de nous, nous ne la voyons plus depuis 2009...!
Personne dans notre entourage ne comprend son attitude.
Nous pouvons avoir nos petits enfants quand leur père ou elle sont coincés pour s'en occuper pendant les vacances et qu'elle nous les envoie en GP.
C'est la vie ! On ne gagne pas sur tous les tableaux.
Prenez soin de vos parents.
Heureux que mes chroniques vous aient plu. C'est bien dans le sens du partage que j'ai écris tout cela, le récit de la vie de bien des pilotes de mon époque.
Bien amicalement


Jean-Pierre Ebrard