Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2007 1 10 /09 /septembre /2007 10:14

      Je suis en vol en Navajo, non pressurisé, donc avec une altitude de croisière aussi faible que possible pour le confort des passagers (7 000 pieds – 2 000 m) de plus le temps est assez orageux, quelques éclairs zèbrent le paysage, nous volons sous une voute de nuages très sombre au-dessus de la vallée du Rhône cap au sud à destination de Marseille.

Aux environs d’Aubenas j’ai soudain vu " tomber du ciel, traversant les nuages  " une boule de feu tournoyant légèrement en chutant relativement doucement. Rien à voir avec le flash instantané d’un éclair. J’ai suivi sa trajectoire et je l’ai vu éclater en arrivant au sol en une petite gerbe. J’ai pu observer le sol encore quelques secondes après cet impact, mais je n’ai rien constaté d’autre, cette boule n’avait apparemment pas provoqué de départ d’incendie.

 

 

 

Extraits de Wikipédia 

La foudre en boule, ou foudre globulaire, est un phénomène météorologique rare et encore insuffisamment expliqué. Elle se présenterait sous la forme d'une sphère lumineuse d'une vingtaine de centimètres de diamètre qui apparaitrait au cours d'un orage. Les connaissances actuelles à son sujet sont très fragmentaires : elle n'a pu être reproduite expérimentalement que tout récemment. Elle serait en relation avec la vaporisation d'une quantité de silicium, l'élément chimique le plus courant à la surface de la Terre. Jusqu'alors, on ne pouvait s'appuyer que sur des témoignages dont la validité était nécessairement sujette à caution. Les divers récits semblaient cependant suffisamment cohérents pour permettre une étude du phénomène.

L'apparition de la foudre en boule peut avoir lieu après celle d’un éclair. Elle est généralement jaune tirant vers le rouge même si elle peut être bleue, verte ou blanche. Elle est souvent accompagnée de crépitements ou d'un sifflement après le tonnerre et d'une odeur d'ozone, de soufre ou de Protoxyde d'azote-oxyde nitrique. Son diamètre varie généralement de 20 à 40 cm et sa durée de vie varie entre 1 et 30 secondes. Elle peut rester immobile ou bien se déplacer horizontalement à une vitesse de quelques mètres par seconde, avec un mouvement de rotation sur elle-même. Une boule de feu peut s'éteindre de deux manières. Le premier mode est explosif, rapide et accompagné d'un bruit violent. Le second est une extinction silencieuse dont la durée est variable. Sa luminosité peut être très forte ou au contraire faible, tandis que sa température peut atteindre les 10.000°C. Cependant, dans le sillage de la boule, la température ne dépasse pas 60 °C, d'après certains témoignages. Des témoins rapportent même en avoir vu traverser des avions ou encore des fenêtres ou des murs.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean pierre Ebrard - dans AVIATION D'AFFAIRES
commenter cet article

commentaires