Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 20:20

Lorsqu’on pousse rapidement sur le manche à balai d’un avion, il part en piqué et on a l’impression de tomber parce que cette manœuvre annule pour un instant l’effet de la pesanteur.

Je me suis souvent amusé à ce petit jeu.

Volant en aéroclub avec un Jodel Mousquetaire, j’ai quelquefois emmené mon chien, un cocker sur la plage arrière. Il a testé l’apesanteur, oreilles à l’horizontale, comme des ailes d’avion, les pattes brassant l’air au cours de quelques " vols paraboliques ".

 

Pour que cet effet dure le plus longtemps possible, il faut d’abord prendre un maximum de vitesse et légère descente puis redresser la trajectoire en montée, nez assez haut, puis piquer de nouveau en poussant progressivement sur le manche. En dosant bien cette action, on arrive à faire flotter des objets quelques secondes, mais il faut aussi doser la puissance, car si on garde plein gaz, les objet flottent, mais partent en arrière. Il faut donc trouver le bon régime moteur.

 

La durée de cette apesanteur dépend essentiellement de la masse de l’avion. Plus l’avion est lourd, plus longue sera l’expérience. En jet d’affaires, sans chien, sans passagers, j’ai joué les cosmonautes plus d’une fois, mais ça ne dure évidemment pas très longtemps.

Accéder à l’impesanteur grâce aux vols paraboliques

(extrait sur le site du CNES)

 

Depuis 1988, le CNES mène un programme de vols paraboliques afin de réaliser des expériences scientifiques en impesanteur sans recourir à un dispositif spatial couteux. L’établissement utilise depuis 1997 un Airbus A300 spécialement aménagé : l’A300 Zéro-G.

 

 

 

 

 


L’appareil effectue lors de chaque vol une série de 30 paraboles. Il est alors en chute libre pendant 20 à 25 secondes, créant ainsi une situation d’impesanteur. Des expériences inédites peuvent alors être réalisées.

Objectif : Réaliser des expériences scientifiques, des tests technologiques, ou des expériences pédagogiques dans les conditions d'impesanteur

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean pierre Ebrard - dans AVIATION D'AFFAIRES
commenter cet article

commentaires