Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2007 2 16 /10 /octobre /2007 19:26

 

 

Être classé " Compagnie Aérienne " c’est bien, mais il faut que l’organisation suive et nous n’avons pas ma femme et moi les moyens d’aujourd’hui. Rien que le téléphone fixe à domicile et rien d’autre, pas de fax, pas d’ordinateur, pas d’Internet, pas de téléphone portable non plus.

Je me dis que ce doit être super de travailler maintenant, sauf que l’administration s’est mise au gout du jour et qu’elle en demande toujours plus. Créer une compagnie aujourd’hui comme je l’ai fait est TOTALEMENT IMPOSSIBLE. On parle de supprimer les postes de fonctionnaires qui partent à la retraite, je pense que dans l’Aviation Civile, c’est plus qu’une nécessité, c’est un DEVOIR CIVIQUE, une OBLIGATION VITALE.

Nous sommes 35 000 pilotes dont 10 000 professionnels, et ils sont 50 000 !

Expliquez-moi… !

Dans une interview donnée à FR3, Henri Giraud, le célèbre pilote des glaciers parle des fonctionnaires sans aucun ménagement, il parle même de faire marcher la dynamite !

À regarder l’interview d’Henri Giraud.

À la suite de sa diffusion, il a subi un contrôle fiscal. Coïncidence bien sûr !

 

ici en vidéo :

http://www.afpm.org/giraud/HENRI-GIRAUD-admin.mpg

 

Air Service Affaires c’est donc une compagnie aérienne de deux personnes. Un pilote, une secrétaire à temps plein, ma femme, et ça fonctionne.

Nos filles sont encore petites, 2 et 7 ans. Madeleine est verrouillée par le téléphone dans notre appartement. Au bout de quelques mois, je dois embaucher une secrétaire à mi-temps, Madame Benoit, elle vient prendre le relai chez nous.

Un jour en lisant Play Boy, je tombe sur la rubrique gadgets ( nous sommes en 1978) et je trouve un boitier " renvoi d’appel ". Le petit bureau que je loue sur l’aéroport peut servir de bureau pour madame Benoit et grâce à ce renvoi d’appel, elle peut même travailler chez elle quand son gamin est malade. Ainsi donc, la permanence téléphonique est assurée. Seul autre gadget de cette époque, l’Eurosignal qui m’a permis de ne plus être d’astreinte à côté du téléphone.

 

Rapidement, deux PDG d’entreprises qui souhaitent classer leur avion en transport public de passagers feront appel à nous : Monsieur Pouille, qui a une entreprise de fourrure synthétique, " TISSAVEL ", Brigitte Bardot est sa meilleure publicité avec sa lutte contre les massacres d’animaux à fourrure. Il possède un King-Air 90, et Bernard Arnaud qui dirige le groupe " FERINEL ", constructeur de maisons individuelles sous le nom de FERRET SAVINEL. Bernard Arnaud a été mon client avec le Cheyenne et séduit par cette machine, il en a acheté un. Il est aujourd’hui comme vous savez les PDG du groupe LVMH, groupe très important, et c’est un homme charmant, ce qui n’est pas le cas de tous mes clients.

Pour cette activité, je dois avoir un mécanicien. FERINEL embauche un pilote qui sera placé sous ma responsabilité. Le King-Air est généralement piloté par son propriétaire, mais il est accompagné par son pilote qui sera plus tard le pilote de CASTORAMA, l’un de mes premiers clients aussi.

 

Quand je dis qu’un client est charmant, c’est pour dire qu’il y en a qui sont vraiment odieux. On se rend compte très rapidement de ce qu’ils sont, rien qu’aux relations avec leurs secrétaires. Une secrétaire stressée peut elle aussi devenir odieuse alors que celles qui travaillent dans une atmosphère détendue sont très cools avec nous et nous font confiance dans l’organisation des vols alors que les autres nous appellent dix fois pour confirmer.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean pierre Ebrard - dans AVIATION D'AFFAIRES
commenter cet article

commentaires