Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2007 1 19 /11 /novembre /2007 20:54

 

1997, je cherche une déco sympa pour mon ULM Skyranger, trop blanc pour aller voler en montagne l’hiver, il ne se voit pas sur la neige, il faut voir, mais " être vu ".

 

 

Un ami, introduit dans ce milieu pour avoir fait taguer la vitrine de son magasin, me parle de David, un jeune qui pourrait bien faire cette déco à un prix abordable.

David est partant, taguer un avion…super ! c’est mieux que de se faire un bus, un tramway ou un train.

 

Par contre, je dois aller acheter les bombes de peinture. Je me retrouve dans un magasin un peu glauque, le seul de la ville qui ait les bombes de la qualité requise et les bonnes couleurs. Il vend surtout, tout ce que les jeunes de banlieue portent comme vêtements.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Venant de la part de David, on consent à me vendre lesdites bombes et quand je dis que c’est pour taguer un avion, je vois des étincelles dans les yeux de 2 ou 3 jeunes présents dans la boutique, j’ai même droit à voir un album de tags réalisés sur toutes sortes de supports avec les tagueurs posant devant, mais visages cachés par une cagoule.

J’ai découvert un vrai catalogue, le " beaubourg du tag ".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les tags couvrent plus de 35000 m² sur la seule ville d’Aix en Provence dont environ 8000m² dans le centre ancien, et autant sur les bordures des voies rapides des autoroutes que couvre l’agglomération. Plus de 600 portes d’entrée de maisons, d’immeubles on été graffitées dans le centre ancien, et mobilisent une personne à temps complet pour essayer d’enlever les tags, 30m² effacés jour et sans cesse renouvelés, sans oublier les tags des devantures des commerçants, qui se désespèrent, et qui font de leur mieux pour se préserver par des traitements en vernis ou peinture antigraffiti qui permettent un nettoyage plus facile, mais l’opération a un cout.

 

Et moi, je paie pour me faire taguer… !

 

Je fais confiance à David, il me fait une déco d’enfer " flammes" !

 

Il lui aura fallu 8 heures de travail. Un véritable artiste.

 

Je dois dire que depuis, je ne suis pas passé inaperçu en vol.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean pierre Ebrard - dans VOL EN MONTAGNE
commenter cet article

commentaires