Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2007 6 24 /11 /novembre /2007 15:36

10 mars 2005

 

Bizarrement, avant de partir en vol pour 2 jours avec un élève suisse-allemand, je n’avais aucun enthousiasme à partir voler, alors que la météo est superbe, la neige est partout en bonne glisse, pas de vent, un programme de vol sympa… une intuition… ?

 

Nous décollons de Grenoble - Le Versoud vers 9 heures, atterrissage à Valmorel moins d’une heure après, notre première étape pour faire 2 ou 3 atterrissages.

Je montre à mon élève comment arriver sur ce terrain, atterrissage démonstration parfait, dans les règles de l’art… !

Nous nous arrêtons pour inspecter la piste pour le décollage et faire un briefing pour les tours de piste que nous allons faire. Nous discutons aussi avec Raphaël qui est là en permanence avec son ULM pendulaire pour gagner sa vie en faisant des baptêmes de l’air aux touristes de la station. La piste d’atterrissage est accolée à une remontée mécanique.

 

Je viens d’acheter une nouvelle caméra, elle est assez petite pour que je l’installe dans les haubans en bout d’aile pour filmer le décollage. C’est mon premier essai, et croyez-moi… je me suis dit que j’aurais la vidéo si je devais me crasher… !

Malheureusement, ça n’a pas manqué… !

 

 

 

Pour une raison que je n’ai pas encore identifiée aujourd’hui, nous avons eu en décollant une baisse de tours moteurs quelques secondes après la mise en puissance. C’est parfaitement audible quand on regarde la vidéo.

 

 

 

 

Là, ça c’est passé encore plus vite que le crash dans les maïs. Malgré la pente importante qui aide au décollage, en bout de piste nous avons tapé dans une butte de neige. Crash relativement en douceur, car nous tangentions presque le sol, mais suffisamment brutale pour faire remonter le train d’atterrissage au niveau du plancher et casser quelques tubes de la cellule. L’hélice elle aussi est endommagée, les pales sont apparemment en état, mais elles ont été pliées et les fibres sont cassées.

Nous, nous n’avons rien, le choc a été amorti et nous étions bien sanglés. Je ne me souviens pas d’avoir ressenti la décélération.

 

J’appelle mon épouse pour lui dire qu’elle aura à venir me chercher ce soir à Valmorel. Elle fait du ski de fond avec une amie dans le Vercors. Une heure après, elle m’appelle :

" Il faudra que tu rentres tout seul, je vais à l’hôpital, mauvaise chute, je me suis probablement cassé quelque chose. "

 

Mauvaise journée, elle s’est cassé l’épaule. L’épaule c’est très handicapant, des semaines d’immobilisation du bras et des mois de rééducation… !

Le 10 mars 2005, nous avons fait coup double.

 

 

 

 

 

Quant au Skyranger, rapatrié à Grenoble avec l’aide de mon élève qui est resté avec moi le lendemain pour m’aider à le démonter et le mettre dans un petit camion de location, je l’ai complètement réparé. 300 euros de tubes. Philippe Prévost le concepteur du " Sky " qui a largement utilisé mes photos prises en montagne pour sa pub m’a fait un prix coutant.

 

 

 

 

Les tubes sont tous répertoriés, je n’ai eu qu’à les remplacer, même les trous pour l’assemblage sont faits. J’ai accroché la machine sous une petite grue d’atelier que les mécanos appellent " une chèvre… ? " Ça m’a pris plus de 2 mois parce que j’avais aussi à m’occuper de ma femme, des courses de la maison, de la lessive, du repassage…etc. Tout ce que les maris n’ont pas bien l’habitude de faire… !

 

Quelques jours après le crash, j’ai reçu la facture d’assistance de la station de Valmorel : 650 euros. Nous sommes revenus en taxi, j’ai heureusement songé à appeler le service d’assistance/assurance de ma carte de crédit et j’ai été remboursé des 250 euros au tarif de nuit. Ajoutons à cela 150 euros pour le camion. Si je ne compte pas l’hélice de remplacement que j’avais en réserve, je peux dire que cet accident m’a couté un minimum d’argent.

Avec tout autre modèle, j’en aurai eu pour beaucoup, beaucoup plus cher.

C’est un des gros avantages de ce type d’ULM en tubes assemblés par boulonnage. On trouve maintenant sur le marché des machines à des prix très élevés. La montagne est une pratique à risques, à risques financiers en premier lieu, car la casse en montagne est fréquente, et à risques de dommages corporels pour les pilotes et les passagers aussi, nous avons eu malheureusement à déplorer quelques accidents mortels ces dernières années. Ces accidents ont entrainé une nette augmentation des primes d’assurance et même certains assureurs refusent maintenant d’assurer les avions en montagne.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean pierre Ebrard - dans VOL EN MONTAGNE
commenter cet article

commentaires

Jean 08/12/2008 19:59

Bonsoir Jean-pierre,Ce petit commentaire pour vous remercie beaucoup de l'envoi de votre magnifique livre ainsi que du joli complément que je viens de recevoir 06.12. C'est fabuleux, je le conserve trés précieusement. Les exploit d'Henri Guiraud sont  fantastiques !Merci encore et  enjoy your flight ...Jean

Jean 22/03/2008 17:47

Salut,Merci pour le conseil sur la caméra. Trés bonne idée de se voir sur une étape du tour : le jour de repos à Doucier par exemple. Mais il reste une condition essentielle : nous attendons pour l'instant la confirmation de la FFPLUM pour l'acceptation de nos 2 équipages (3 jeunes + notre instructeur) et espérons une aide de leur part, de plus nous commencons la recherche de partenaires qui selon le résultat confirmera ou pas notre participation au Tour. Mais la motivation est déjà trés forte et devrait s'amplifier au fur et à mesure.Je commanderai votre ouvrage pour féter mon brevet qui devrait aboutir... j'espère bientôt. (L'adresse est bien celle du site flightsystem ?)Au plaisir !

manival 22/03/2008 20:55


oui...115 chemin du pierrier  -  cidex 304-A  -  38330   SAINT ISMIER
BONS VOLS AVEC PRUDENCE...


Jeantou 19/03/2008 18:49

Re Jean-pierre,pas de souci pour le vol montagne nous avons à l'aéroclub Léon Morane les instructeurs expérimentés pour cela et puis je commanderai bientôt votre livre (que j'avais déjà repéré) c'est sûr.J'ai cependant une petite question : quel type de caméra utilisé vous pour filmer vos vols tel que le crash à valmorel ? car nous souhaiterions en acquérir une pour ramener des souvenirs du Tour ULM.Trés bonne soirée.Jean

manival 19/03/2008 21:46

bonsoir Jean,La caméra est une Sony  MiniDV  Handycam.  (petites cassette magnétiques)à un prix très abordable.Je conseil surtout de filmer en laissant en permanence une lentille grand angle, le champ filmé est plus large et les mouvements de camera sont diminués. J'ai filmé ainsi le crash de Valmorel et le démontage qui a suivi. Trop long pour être mis sur le web, mais il est sur le DVD de mon cours.Il faudra qu'onse voit sur une étape du tour ulm...amicalementjean pierre

EBRARD jean-pierre 18/03/2008 18:13

Merci Jean pour ton commentaire. Effectivement, le Tour ULM, c'est une sacrée expérience, on y apprend énormément, je n'y ai pas participé, mais je suis allé sur des étapes "tater l'ambiance"...génial  !Pour le vol en montagne, le meilleur conseil que je puisse te donner, c'est de prendre contact avec un des instructeurs ULM labélisé montagne AFPM/FFPLUM.  Liste à voir sur le site http://www.afpm.org  en page d'accueil  "ou voler". et aussi de commander mon cours et le DVD sur le vol en montagne:-)  ( http://www.flight-system.com ).Pour ce qui est de mon expérience...j'ai eu la chance d'être d'une génération de pilotes qui ont pu voler sur toutes sortes de machines de faire toutes sortes de métiers aéronautiques et de vivre des tonnes d'expériences...j'essaie de  les partager avec mes lecteurs.Bons vols dans le Sud-Ouest, j'y ai vécu quelques temps, à Dax, et j'ai beaucoup apprécié. Je suis disponible pour repondre à tes questions.jean-pierre

Jean 17/03/2008 17:42

Bonjour,sacré récit que celui-ci ! Je viens de temps en temps me promener sur ce joli blog et reste impressionné par votre expérience. Je suis en train de terminer mon brevet de pilote ULM et compte bien participer avec deux de mes amis (es) et notre instructeur au tour de france ULM dès cet été. Habitant du sud-ouest de la France je compte aussi dans quelques temps commencer le vol montagne dans les Pyrénnées : je vous demanderai quelques conseils peut être ...A bientôt dans les airs !!!Jean