Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 18:35

Lien:   La montagne est un espace de vol Exceptionnel.

c'est ce que j'ai écrit dans un précédent article


     Malheureusement, depuis quelque temps déjà, des accidents en série, dont certains mortels viennent transformer ce qui doit être des moments de plaisir intense partagés, pilote/ passagers ou élèves/instructeurs, en catastrophe

     Assureurs qui refusent de prendre en charge les avions de montagne, Aviation Civile qui nous tombe dessus... et surtout,  familles en deuil avec les drames que cela entraine.


Pilotes de montagne, il est temps de faire une prise de conscience.

 

J'ai écrit en avant-propos de mon cours "Vol Montagne"

         Se poser sur un glacier entre 3 000 et 3 500 mètres peut paraitre évident et facile

       Nos illustres prédécesseurs nous ont ouvert la voie, techniquement administrativement,

         mais la technicité du vol et les risques encourus sont toujours bien réels.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le COUP DE GUEULE de notre Président

 

     Il y a quelque temps j’ai poussé un coup de gueule

     Je viens de le relire il est encore au gout du jour.      


Les derniers accidents démontrent,
De l’inconscience, de l’excès de confiance,
L’utilisation de piste sans expérience du pilote, ou de l’élève pas au niveau, en présence même du moniteur,
                   Utilisation d’une piste enneigée sur roues,
                   Piste avec vent de travers que le pilote ne sait pas contrôler .

                   J’arrête, mais il y aurait encore beaucoup à dire.
 
     Qu’il s’agisse des accidents graves ou seulement matériels, ils démontrent tous un franchissement des limites du pilote et/ou de la machine. Et  tout cela en connaissance de cause.
     Notre sport est une passion pratiquée avec enthousiasme certes, mais avec deux obsessions : la prudence et la sagesse.
     Cette recrudescence des accidents mortels pour certains est en grande partie d’origine humaine (ignorance, perte des acquis, déviances comportementales).
     Cela peut laisser dubitatif, mais comment expliquer que soient commis de telles  grossières erreurs ?. 
 
      L’utilisation fréquente de certains terrains a eu pour effet de les   banaliser et ainsi à certains protagonistes de se la « jouer » en héros !
     Exemple, Notre-Dame-de-la-Salette très pratiquée depuis deux ans  est un terrain délicat pas à la portée de tous ni de toutes les machines d’où les nombreux accidents.
 
     Le rôle des instructeurs est primordial pour  montrer les terrains et leurs difficultés oui mais pour une pratique bien ultérieure  après la qualification, acquérir  de l’expérience grâce à   une nouvelle  instruction et encore et toujours  de l’entrainement, c’est seulement cette façon de procéder  responsable  qui fera toujours la différence…
     L’enseignement doit être de qualité afin que les acquis perdurent  (pratique, comportement, décision) garantissant ainsi la sécurité.
     La seule attitude compatible avec le vol en montagne est un mélange d’entrainement de rigueur, d’attention, de décision et surtout de modestie.
     Loin de moi l’idée de donner prise à une psychose de la loi des séries  mais ma seule volonté est de vous  sensibiliser afin  de  tous voler en toute sécurité.
     Si vous sentez des lacunes des oublis ou si vous avez des doutes consultez un instructeur pour une remise à niveau.
     Allez bons vols à tous.


     Noël  Genet

Président de l'Association Françaide des Pilotes de Montagne.

genet.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by manival - dans VOL EN MONTAGNE
commenter cet article

commentaires