Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2007 7 09 /12 /décembre /2007 20:00

Depuis mes débuts, les équipements ont évolué, lentement d’abord jusqu’à la fin des années 90, et de façon spectaculaire depuis les années 2000 ou l’électronique et l’informatique ont fait une progression considérable apportant une vraie révolution dans la conception des tableaux de bord d’avions et même des ULM qui en bénéficient aussi à des prix très bas pour cette technologie.

J’ai commencé à bénéficier du GPS pour la navigation avec une représentation des points de route aérienne, mais depuis que j’ai arrêté de voler, c’est le " tout électronique " qui a envahi les cockpits.

 

 

Le poste du DC-3 est assez étroit et les instruments gyroscopiques rudimentaires.
Normal, cet avion a été conçu avant la dernière guerre.

 


 

 

 

Lorsque j’ai commencé à voler aux instruments, en 1974, mon Navajo était un bimoteur moderne, bien équipé…

 

 

 

Aujourd’hui, un avion est " full EFIS "…tout Électronique Flight Instrument System.

 

 

Voici le tableau de bord du jet Cessna Citation sur lequel nous volions ma femme et moi et ci-dessous, le tableau de bord d’un Cessna Citation de la dernière génération.

 

photo Business & Commercial Aviation 

Vous pouvez voir que l’horizon artificiel affiche la représentation graphique virtuelle du paysage survolé, ce qui peut permettre d’éviter les grossières erreurs de navigation, cette visualisation est complétée par le positionnement en plan sur carte sur l’écran à droite de l’horizon artificiel.

  

 

l’horizon artificiel du DC-3

 

 

 

Tableau de bord électronique pour ULM, moins cher que l’ensemble des instruments classiques représentés par ce tableau EFIS.

 

 

 Tableau de bord d'un ULM en 2012

Capture-d-ecran-2012-10-28-a-19.38.50.png

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean pierre Ebrard - dans AVIATION D'AFFAIRES
commenter cet article

commentaires